Les bactéries du genre Legionella

Imprimer

Description de la bactérie

Legionella avec aspect de verre frittéLes légionelles font partie de la famille des Legionellaceae et du genre Legionella. Le genre Legionella comprend une cinquantaine d'espèces dont une vingtaine ont été isolés chez des patients. Ce sont des bacilles gram négatifs mobiles.

 

Il s'agit de germes aérobies exigeants nécessitant l'ajout de cystéine aux milieux de culture pour obtenir une culture lente (jusqu'à 10 jours). A la loupe binoculaire (Photo ci-dessus), les colonies apparaissent avec un aspect caractéristique de verre fritté. Les couleurs sont multiples : vertes, jaunes, violettes, grises, jaunes,...

 

part des légionelles dans les infections

Part des différents types de légionelles dans les infections déclarées.

Legionella pneumophila représente donc environ 95% des infections déclarées. Le principal sérogroupe incriminé est le sérogroupe 1 (Ciblé par les tests de détection d'antigènes urinaires).

 

Habitat

Il s'agit de bactéries ubiquistes d'origine hydro-tellurique. On les retrouve dans les eaux naturelles ainsi que dans les réseau de distribution d'eau froide ou chaude.

Ces bactéries sont donc recherchées dans les réseau d'eau chaude sanitaire, dans les stations thermales ainsi que sur les installations de refroidissement d'eau par un flux d'air (tour aéroréfrigérantes). Ces installations sont en effet à risque car elles diffusent des micro gouttelettes contaminées qui peuvent infecter les personnes exposées.

 

Influence de la température

80°C             
       
70°C        A partir de 70°C : destruction des légionelles
       
60°C        A 60°C, les légionelles meurent (in vitro)
       
50°C        
       De 45°C à 50°C : Survie de plusieurs heures
40°C          De 35 à 45°C : Plage  de température optimale de croissance des Légionelles 
   
30°C           Survie de plusieurs mois à 35°c libres dans le milieu
       
20°C         Entre 5 et 25°C les légionelles peuvent résister près d'un an en tant que parasite de protozoaires
       
   

La température de culture en laboratoire est de 36°C sur milieu complémenté en L-cystéine (GVPC). La culture peut être améliorée avec une ambiance enrichie à 2,5% de CO2

 

Moyens de maitrise

Il s'agit principalement de la température : une température supérieure à 55°C en tout point du réseau et à 60°C au niveau de la production d'eau chaude permet la maîtrise du risque Legionella. Toutefois d'autres paramètres ne doivent être négligés:

  • Qualité de l'eau : La présence d'ions ferrique ou la présence de matière organique à tendance à favoriser la croissance des légionelles
  • La dureté de l'eau : Plus l'eau est entartrante, plus le risque de formation de biofilm est important.
  • Conception du réseau : éviter la présence de bras mort (parties de tuyaux sans circulation d'eau, avec refroidissement de l'eau). Eviter la proximité de sources de pollutions dans le cas des tour aéroréfrigérantes
  • flux : un flux turbulent dans les installation permet de décrocher les bactéries accrochées aux surfaces sous forme de biofilm.
  • Entretien du réseau : purges, nettoyages
  • Produits de traitement : notamment pour les TAR, les produits doivent être adaptés et les traitements réguliers pour limiter la formation de biofilm, la corrosion des installation, l'efficacité du pare-gouttelette,...

Notre laboratoire propose à tous ces clients un accompagnement pour la mise en place d'action préventives, correctives et curatives afin de maîtriser le risque induit par la présence des légionelles dans l'eau.

Copyright 2011. Template | Mentions légales