Installations de refroidissement par dispersion d'eau dans un flux d'air (IRDEFA)

Imprimer

Les installations de refroidissement par dispersion d'eau dans un flux d'air (IRDEFA), ou Tour Aéro-réfrigérante (TAR) sont des installations classées pour la protection de l'environnement soumises à déclaration ou à autorisation.


TAR centrale nucléaire

 


Les arrêtés du 14/12/2013 relatif à la surveillance du risque lié aux légionelles dans les IRDEFA imposent une surveillance régulière des installations : 

  • Mise en place d'un carnet sanitaire avec suivi des traitments
  • Réalisation d'une analyse méthodique des risques de prolifération et de dispersion des légionelles (AMR)
  • Réalisation de prélèvements d'eau (mensuels ou bimensuels) pour dépistage de Legionella sp et Legionella pneumophila.
  • Réalisation des prélèvements 48h minimum après traitement.
  • Sélection d'un laboratoire accrédité pour le paramètre légionelle.
  • Conservation des souches de légionelles durant 3 mois en cas de dépassement
 

Surveillance des installations :

Type d'équipement

IRDEFA avec une puissance thermique évacuée supérieure ou égale à 3000 kW

IRDEFA avec une puissance thermique évacuée inférieure à 3000 kW

Arrêté

AM du 14/12/2013

(NOR: DEVP1305353A)

AM du 14/12/2013

(NOR: DEVP1305345A)

Déclaration ou enregistrement

Enregistrement

Déclaration

Date d'application de l'arrêté

1er janvier 2014

1er juillet 2014

Surveillance de l'eau du circuit

Fréquence des prélèvements pour analyse légionelle

Prélèvement mensuel

Prélèvement bimestriel

Zone de prélèvement

Au plus près de la dispersion en dehors de toute influence de l'eau d'appoint

Moment du prélèvement pour analyse légionelle

A 48h minimum d'une injection de biocide.

Si l'utilisation de l'installation est saisonnière, le premier prélèvement doit être réalisé dans les 15 jours suivant son démarrage

Paramètre mesurés

Legionella sp et Legionella pneumophila

Turbidité

Conductivité

Exigence réglementaire

< 1000 UFC/L en Legionella pneumophila

Auto-surveillance de l'eau circuit

L'exploitant identifie les indicateurs physico-chimiques et microbiologiques pertinents qui permettent de diagnostiquer les dérives au sein de l’installation, en complément du suivi obligatoire de la concentration en Legionella pneumophila dans l’eau du circuit. il convient de définir pour chaque indicateur les valeurs cibles, d'alerte et d'action.

(le non-respect de ce point relève d’une non-conformité majeure lors d'un contrôle)

Surveillance de l'eau d'appoint

Fréquence des prélèvements

Prélèvement annuel

Paramètre mesurés

Legionella sp et Legionella pneumophila

Matières En Suspension (MES)

Exigence réglementaire

Legionella pneumophila non détectée

MES < 10mg/L

Surveillance des eaux de rejet (vidanges)

(Ces valeurs sont susceptibles d'être modifiées dans l'arrêté préfectoral d'autorisation de l'ICPE)

Plan de surveillance

A déterminer par l'exploitant

Paramètres à mesurer

  • pH
  • température
  • DBO
  • DCO
  • MES
  • Phosphore total
  • Trihalométhanes
  • Métaux (Fer, plomb, Nickel, Arsenic, Cuivre, Zinc)
  • Composé Organiques Halogénés

Valeurs limites

Dépendent des flux journaliers. (Cf arrêtés du 14/12/2013 et arrêté préfectoral d'autorisation)

 

Objectifs cibles, actions : 

Matrice Paramètre mesuré Objectif cible Actions correctives et/ou curatives
Eau d'appoint
Legionella pneumophila

inférieur au seuil de détection (<100 UFC/L)
Traitement de l'eau
Matières en suspension < 10 mg/L
Eau de refroidissement Legionella pneumophila
< 1000 UFC/L
  • Un, ou deux dépassements consécutifs (entre 1000 et 100 000 UFC/L) : Action corrective immédiate (Traitement choc). Nouveau prélèvement à prévoir pour vérifier l'efficacité de l'action.
  • Trois dépassements consécutifs (entre 1000 et 100 000 UFC/L): Action corrective immédiate (Traitement choc). Information de la DREAL. Nouveau prélèvement à prévoir pour vérifier l'efficacité de l'action. La fréquence des prélèvements est ramenée à 1 tous les 15 jours jusqu'à l'obtention de 3 résultats satisfaisants. Révision obligatoire de l'AMR.
  • Plus de 100 000 UFC/L : Arrêt immédiat de l'installation,  Déclaration à la DREAL. Nouveau prélèvement à prévoir pour vérifier l'efficacité des actions curatives et correctives dans un délai d'une semaine. La fréquence des prélèvements est ramenée à 1 tous les 15 jours pendant 3 mois. Révision et de l'AMR et vérification de l'installation obligatoire dans les six mois suivant le dépassement
  • Flore interférente: Réaliser un nouveau prélèvement. Un plan d'actions correctives et curatives doit être mis en place au bout de deux résultats "Flore interférente" consécutifs.
Eau de rejet Température < 30°C  
pH Entre 5,5 et 9,5  
Autres substances   Règles spécifiques en fonction du lieu de rejet et/ou d'arrêtés d'autorisation spécifiques
Copyright 2011. Template | Mentions légales